Troisième année: 27 mai 2012

Faites des alternatives!

Cette année le festival a accueil prés de 3000 personnes. Le programme était chargé avec des randonnées, des activités pour les enfants (1re année des p'tits culs), des producteurs bio et locaux, des artisans(exposition d'artisanat d'art contemporain), des repas conviviaux, une sieste musicale, des concerts...et pleins d'autres choses. Autour du thème : "Faites des alternatives ". 


 

 

info-lot-festoches-cul-dans-l-herbe-2012-r.jpg

 

Article de la dépêche du midi concernant le cul dans l'herbe, qui a réjouit beaucoup de bénévoles:

-PUBLIÉ LE 30/05/2012 07:59 | LA DÉPÊCHE DU MIDI

 

Francoulès. Plus de 3 000 personnes ont posé leur "cul dans l'herbe"

 

 

 

 
Le pré de Francoulès a été très parcouru.
Le pré de Francoulès a été très parcouru.

Pour sa troisième édition, le festival de Francoulès « Le cul dans l'herbe », organisé par l'association « La Rauze Verte » a connu un gros succès, toute la journée de ce beau dimanche 27 mai, où même la météo y a mis du sien. Plus de cinquante exposants agriculteurs et trente artisans tenaient leur stand, pendant que de très nombreux stands, ou chapiteaux accueillaient les visiteurs. Une exposition d'artisanat d'art contemporain se tenait à la mairie, organisée par une association de Labastide Marnhac, illustre la volonté des organisateurs de s'ouvrir aux autres associations. Tout en restant sur le cœur du festival : « La Transition, vivre ensemble, se déplacer autrement, les mouvements alternatifs », l'accent a été mis sur les enfants, et un espace particulier leur a été dédié. « Nous avons constaté une évolution de notre public, qui devient plus familial » précise un des organisateurs : « Nous tenons absolument à la gratuité de l'entrée, et pour cela, nous avons demandé davantage aux collectivités. Nous venons d'ailleurs d'obtenir l'intérêt communautaire du Grand Cahors, et sommes en discussion avec le conseil général pour l'intérêt départemental. Nous sommes maintenant un enjeu territorial ». La journée s'est terminée en musique, avec les sons occitans de Chaman, et L'Art à Tatouille.

 


 

Le programme d'une journée bien remplie

 

Visionez ce document pour voir le programme de la journée:

prospectus3-4-1.pdf prospectus3-4-1.pdf

 

 

 

 

 

 


 

Rapport d'activité

L’association La Rauze Verte

 

vous présente son

RAPPORT D’ACTIVITE

pour la

 

3eme édition

 

FESTIVAL LE CUL DANS L’HERBE

Le dimanche 27 mai 2012 à Francoules

 

La 3ème édition du festival LE CUL DANS L’HERBE a eu lieu le dimanche 27 mai 2012 à Francoulès sous la bannière « FAITES DES ALTERNATIVES ! »

 

Ce jour fût l’occasion pour nous de poser le cul dans l’herbe pour libérer nos imaginaires et nous dire que nous pouvons tous agir à notre niveau. Chacun fût invité à cette pollinisation des idées, des mots et des musiques : débats, tchatches, concerts éclectiques, interventions et créations d’artisans, stands de producteurs locaux, espace ludique et citoyen pour la jeunesse.

 

Nous souhaitions mettre en avant la richesse des savoir-faire de notre territoire : paysans producteurs, artisans, associations. Nous voulions faciliter le lien entre eux et les citoyens pour que le solidaire remplace le marchand. Nous tentons aujourd’hui de construire des liens, des passerelles entre les alternatives concrètes. Elles s’inscrivent toutes dans cette logique de réapprendre à vivre, à produire localement et ainsi à recréer des sociétés humaines permettant d’initier une transition vers une souveraineté alimentaire et énergétique.

 

Cette problématique fût abordée lors de la Table Ronde des Alternatives Locales. Animée par la MJC de Cahors, elle réunissait les associations suivantes : LOCALEMENT VOTRE - COURT-CIRCUIT - LOT EN ACTION - SENAILLAC EN TRANSITION - FILM LOT EN TRANSITION - AMAP LA RIVIERE – COQUELICAUSSE – CERCLECO - ECO-HAMEAU D’ANDRAL - CONSOM’ACTEUR - LA BORIE HAUTE. Chaque initiative fût présentée dans le but de susciter le débat et montrer que nous pouvons tous agir à notre niveau.

Ces initiatives locales et concrètes rencontrent un succès notoire auprès d'un public varié. En fait, elles reviennent à l’essence même de la Politique, celle de la vie de la Cité,car elles font participer tous les citoyens à la réappropriation de leurs choix de vie.

 

Un espace enfant était organisé par LES P’TITS CULS avec différentes animations comme la construction d’une cabane, un tournoi de jeu de dames, une buvette gratuite, ….. Ce fût un des temps forts du festival qui mit en avant l’autonomie et le pouvoir d’organisation de cette jeunesse locale réussissant à mettre en place un véritable lieu ludique et créatif.

Pour être en cohérence avec notre action, nous souhaitions modérer le plus possible notre empreinte carbone. Pour cela nous avons mis en place

  • le recyclage des déchets en partenariat avec le Syded. Nous nous refusons à utiliser de la vaisselle jetable, c’est pourquoi nous demandions aux convives d’amener assiettes et couverts. Pour ceux qui n’en avaient pas nous avions mis en place un système de prêt d’assiettes et couverts à retirer à l’accueil ou directement chez les producteurs. La buvette fournissait des produits locaux et/ou bios. Les repas étaient à composer auprès des producteurs locaux.

  • Trois toilettes sèches ( dont une pour handicapés) louées pour l'occasion

Nous espérons, lors de cette journée, avoir été porteurs de partages tant de réflexions que d’expériences et de moments conviviaux.

 

 

Heure par heure :

 

9h-12h :découverte des milieux naturels grâce à des randonnées ornithologique ( animation par Lot Nature) , paysage et géologie, hydrographie( guidées par des spécialistes )

 

  • de 10h à 11h Jeux de pistes dans francoules (parcours préparé par les p'tits culs, validé par un adulte : pas de public; retravailler la communication)

10h : ouverture du marché de producteurs locaux, artisans, associations : 70 exposants

10h30 : spectacle de marionnettes : le monstre de Cracovie »(jeune et moins jeune public)

12h00 : repas composé auprès des producteurs locaux

14h00 : sieste musicale

14h30 : Table ronde des alternatives locales (AMAP La Rivière, Groupement d’achat Court-Circuit, Eco Hameau d’Andral, Film Lot en Transition, Senaillac en Transition, Coquelicausse, Cercleco, Localement Vôtre, Consom’Acteur, Le Lot En Action, La Borie Haute.

14h-16h : ateliers enfants.

  • Animation autour de la récupération d’objets du quotidien : atelier « Monstres et Compagnie »

  • Atelier d’arts plastiques (peinture végétale) proposé pat l’association Artichose.

  • Ateliers - nichoirs

  • Animation et démonstration d’aïkido

  • Concours de jeux de dames (organisé par les P'tits culs)

Pendant toute l'après midi, Espace enfant géré par les P'tits culs, avec constructions de cabane avec différents matériaux, ouvert aux grands également.

 

18h00 : apéro musical avec l'orchestre départemental adulte et Tioneb

 

20h00 : repas composé auprès des producteurs locaux

 

21h00 : concerts : Chaman (bal trad) et L’Art à Tatouille (transrural beat)

 Toute la journée :

Les animations

  • Intervention de la compagnie « Adam et Dave et leur scopitone »

  • Les « p’tits culs » accueillent et orientent vers l’espace dédié aux plus jeunes (buvette gratuite, tente à détente,…)

  • Jeux avec des jouets anciens, romains et en bois, pour enfants de 7 à 107 ans.

Les expositions

Exposition d’artisans d’art par le Collectif d’Artisans Contemporains : ébéniste, tapissier, potier, ferronnier, tourneur sur bois, peinture sur verre, cartonniste et créations diverses. Démonstrations et créations d’œuvres sur place.

La navette

Une navette équestre gratuite est mise en place entre les parkings et le lieu des réjouissances.



Le festival a accueilli plus de 3000 personnes, beaucoup de familles (bébés, enfants, parents, grands-parents), des jeunes, les résidents de la maison de retraite des Pins, les services sociaux de Cahors, Nous espérons que, comme nous, ils seront convaincus par le thème «FAITES DES ALTERNATIVES !  » et le mettront en pratique.

Pour avoir un regard extérieur et dans la mesure du possible objectif, nous avons sollicité l'avis des participants :

Bonjour,
La 3ème édition du festival "le cul dans l'herbe" intitulée " faîtes des alternatives" vient de s'achever. Premier bilan rapide : beaucoup de monde, bonne météo, ambiance agréable mais cela ne suffit pas à se faire une idée exacte de l'impact et de la réussite de cette manifestation. Nous avons besoin de vous, exposants, participants pour avoir votre point de vue. Selon vous, quels sont les points positifs, les points négatifs du festival ? Que devons nous maintenir, que faut il abandonner ou améliorer ? Merci encore pour votre participation. Les organisateurs et bénévoles qui n'attendent pas que des compliments!



Voici les retours :

Suggestions: renforcer l'esprit interactif du festival
-Ateliers jardinage
-Ateliers cuisine bio
-+ de débats et + de discussions autour de notions éco-citoyennes
Juliette.

 

 

C'est bête mais quand on est content on oublie souvent de le dire

Nous avons aimé le côté paisible du festival et nous sommes prêts à recommencer dans les mêmes conditions

Nous ne connaissons pas l'impacte de notre présence mais pouvoir "semer et échanger ou partager des compétences et des expériences" sans nous stresser, c'est important pour nous.

Ce qui était particulièrement bien pour nous, c'était d'avoir beaucoup d'espace pour pouvoir moduler notre stand en fonction du soleil et nous déplacer tranquillement autour des outils de cuisson et un autre espace avec un peu d'ombre pour les vers de terre;

(Chloé a aimé la mini piscine)

Donc encore merci pour tout

Sophie, Marjolaine et Guillaume

 

 

 

 

Bonsoir, 

J'ai organisé la rando "rivière «qui n'aura pas rassemblé beaucoup de mondes (un peu moins de 10).

Mais c'était tout de même agréable pour moi et à priori pour les participants...

Au vu du nombre moyennement élevé des participants pour les autres rando et compte tenu de l'annulation d'une d'entres elles (orchidées), je pense que cela peut être intéressant de regrouper certaines thématiques de randonnées qui emprunteraient le même parcours.

Cela éviterait de disperser un peu trop les gens et de partager un peu plus peut-être.

Pour le reste, ambiance très conviviale et chaleureuse avec une organisation efficace...

 

Bien à vous

Jérôme  

 

 

Tout est perfectible, mais en l'occurrence, pour le cul dans l'herbe, ce ne serait que dans les détails, car l'essentiel était là.
J’étais content d'être là

Amitiés

Georges de Cercléco

 

 

Bonjour,

J’étais exposant avec l’association des artisans d’art, j’avoue que par rapport au grand nombre de visiteurs sur le festival, nous avons eu très peu de visiteurs, les visiteurs étaient amenés par la carriole aux ânes juste après nous et les gens qui se garaient sur le parking du haut accédaient au festival directement au parking sans passer par le lieu de l’expo.

A bientôt

Maïté «  les rêves de Paï »  

 

 


Bonjour,
pour notre part, et 1ère à Francoulès, nous avons trouvé la manifestation bien organisée et nous nous sommes régalés le midi avec la qualité des assiettes végétariennes.
Donc, des critiques :
1/ la table ronde : on aurait préféré quelque chose de moins frontal (dû à une contrainte technique pour l'enregistrement radio ?), une installation en cercle, ou en U,  avec un mélange du public et des participants... cela aurait peut être permis plus d'échanges, et au public de prendre plus souvent la parole.
Voilà, vous avez demandé des critiques !

Mais nous restons très positifs sur cette journée.

Pour la Borie Haute,Marie et David

 

 





Nous étions exposants (informations environnement-écologie-nature à but non lucratif) et vente de l’édition Terre Vivante.

Nous avons apprécié la journée dans son ensemble.

Quelques  remarques :

-  Il serait peut être plus agréable, pour tous, de ne pas scinder les stands associatif des autres stands commerçants, ne pas créer de cloisonnements.

Merci de nous avoir invités l’ambiance était très sympathique.

Bien cordialement

Groupement Associatif de Défense de l'Environnement du Lot

Espace Clément Marot - Place Bessières





Les points forts, de mon point de vue, sont bien sur,  tous les exposants axés sur l'écologie, mais aussi les ateliers d'activité pour les enfants. Les enfants aiment et les jeunes parents apprécient ces activités et spectacles (marionnettes, en autres). C’est une sortie de dimanche agréable, loin de l'idée de consommation. Tout est intéressant. Je regrette de n'avoir pu participer aux exposés de l'après midi, pour cause de tenue de stand. Les échos reçus étaient très favorables. Voilà, en vrac, de façon spontanée, et désolée, je n'ai que des compliments à faire.

liliane

 

 

 

De mon point de vu, et surtout vu du stand:

Il faut faire les conférences sur le site dans la salle comme les autres années.

Plusieurs personnes ne savaient pas où c'était.

 J'ai aimé l'ambiance, bon enfant et non mercantile (Biocybel, Montauban etc... sont devenus des "usines" à vendre)

On sentait que les gens étaient venus pour passer un bon moment.

 Amicalement,

 

J-L

 

 

Que du bon ! Mais vraiment. Cette troisième édition est à l'image des précédentes en ce qui concerne l'état d'esprit et le coté "festoche à la maison", mais avec beaucoup plus d'exposants et de visiteurs.
Le festival croît mais sans tomber dans les travers qui guettent les machines montantes. Les animations pour les enfants : top et indispensables.
Merci pour ce travail de folie.

Laurent

 

 







Votre mail résumerait presque ce que nous pensons de ce Festival.

 Sans flagornerie : c’est votre intelligence collective.

 Le festival est terminé et vous revenez encore vers nous pour échanger, nous faire participer, nous animer….

C’est l’essence même de votre réussite, de notre réussite.

Nous avons en effet l’impression d’avoir fait parti de ce tout…en étant acteurs, citoyens, militants…dans un sentiment fraternel et amical.

Votre mail vient d’arriver alors que nous en discutions ensembles et comptions vous écrire pour vous le dire.

  Nous avons apprécié :

-          L’ambiance,

-          La gratuité des stands d’exposants,

-          Le prix correct des consommations et de la bière en particulier,

-          Les animations pour enfants,

-          Toutes les manifestations culturelles,

-          La diversité des stands,

 Nous ne voyons pas de points négatifs, désolés !

Ne changez rien…ou presque sur votre façon d’animer…. L’action va évoluer et vivre.

Peut être les participants exposants, bénévoles pourraient se retrouver entre eux une fois dans l’année pour un moment d’échange convivial.

En dehors des temps d’organisations portés par toute l’équipe de bénévoles que nous tenons à remercier de leur engagement…nous savons ce que cela représente.

 En tant que paysans bio nous avons abordé ce festival, nous l’espérons dans votre état d’esprit.

A cause des mauvaises conditions climatiques nous n’avons pas pu faire des frites avec nos pommes nouvelles comme prévu.

Nous n’avons pas privilégié le chiffre d’affaire en achetant des pommes de terre à l’extérieur.

Nous avons donc été créatifs en proposant un assortiment de beignet de légumes de printemps variés à prix modique (peut être trop)..

et des salades et des soupes…..nous les avons laissé en self service gratuit à la fin….

Nous avons eu beaucoup de monde et des retours très positifs des festivaliers. C’est super !

Nous avons tenu à affirmer notre éthique : nous commercialisons que ce que nous produisons et en bio.

Objectif atteint : faire goûter et donner envie de cuisiner des produits frais et bio.

Nous souhaitons initier les citoyens à la nécessité d’une souveraineté alimentaire de qualité.

Malgré le succès social et culturel, nous n’avons pas fait un chiffre d’affaire important, à peine plus de 400 €.

Par rapport au temps de préparation et l’énergie dépensée à 3 personnes, avec tous les frais, c’est un bénéfice quasi nul.

Ce n’est pas grave, nous ne venons pas au  festival pour cela.

Nous sommes désolés d’avoir manqué d’aliments…..

 Pour nous c’est la première rencontre sympa de l’année, après Coquelicausse, au quel nous ne participons pas car trop tôt dans la saison.

Nous avons apprécié de pouvoir prendre votre bière Ratz et les farines bio de Jean-Marie pour faire la pâte à beignet quand nous n’en n’avions plus

Jérôme et Aude du GAEC les Paysbio

 

 

Pour ma première participation à ce festival, je suis enchanté  de l’ambiance, du site, de l'accueil. Les contacts que j'ai eu avec les personnes qui sont venues au stand  ont été positifs. Je souhaite revenir  à la prochaine édition et remercier  les organisateurs car le boulot est plus qu'énorme,. En ce qui concerne  les éventuels 
points noirs sachez que la perfection n'est pas de ce monde et que le mieux est l'ennemi du bien.
  Cordialement.

"mesure des champs électromagnétiques"

 

 


En ce qui me concerne c'est un peu difficile de répondre, car j'ai passé pratiquement toute ma journée sur mon stand car j'ai eu presque toujours du monde en continu.
J'ai trouvé très chouette (et convivial) l'espace qui se trouvait en haut avec la restauration et la musique, je n'ai pas pu assister aux conférences donc je ne pourrais rien en dire.
Moi j'étais dans le champ, très bien, super aussi pour les enfants, j'avais mes filles avec moi, je ne les ai pratiquement pas vu de la journée, et du coup j'ai eu l'esprit assez libre pour ma journée de travail, ça c'est super bien organisé. Et je trouve que c'est aussi super pour les parents qui viennent pour participer au festival et qui peuvent ainsi laisser leurs enfants et aller assister à des conférences pendant ce temps.
Du coup, je n'ai pas pu aller voir non plus l'espace des artisans qui se trouvait en haut de l'autre côté de la rue, ont-ils eu beaucoup de visiteurs, est-ce une bonne idée de scinder ou pas les deux espaces, n'y aurait il pas assez d'espace pour tous en bas dans le champ afin de faire une unité?
Voilà je n'ai pas grand chose de plus à dire, n'ayant pas assez rayonné dans le festival.
En ce qui me concerne, je suis ravie de ma journée sur votre festival et reviendrait l'an prochain si vous êtes OK.
Une belle journée à vous.

Lilau Cosm'Ethics

 

 


C'était la première fois que je participais à votre festival en tant qu'exposant, et que je participais tout court en fait.
J'ai bien aimé le côté convivial, le choix du site, les nombreuses animations pour enfants. Je ne peux pas donner mon avis sur le reste, étant donné que j’étais coincée derrière mon stand et que je n'ai donc pas pu assister aux autres animations.
En tout cas, je peux au moins vous donner mon point de vue en tant qu'exposante :
J'ai apprécié la gratuité de l'emplacement, la facilité d'accès à l'emplacement et la bonne organisation.
Par contre, je ne sais pas ce qu'il en était pour les autres exposants, mais moi je n'ai pas beaucoup travaillé, d'autant plus quand je compare au grand nombre de visiteurs.
J'ai eu surtout la sensation que les gens ne venaient pas du tout pour faire leurs courses, beaucoup d'eux ayant d'ailleurs prévu uniquement l'argent pour la buvette et le repas. Je me demande donc si l'accent a été suffisamment mis sur la possibilité  pour les visiteurs de découvrir les acteurs locaux et de profiter de leur présence ce jour-là pour se fournir auprès d'eux... Peut-être à revoir sur la com de l'année prochaine...

Sinon, rien d'autre à relever de ma part comme point négatif, tout le reste m'a parût très bien :-)

Bon bilan !

               
Aurélie Jouan, pour Frimousse et Coccinelle

 

 

 

Points forts


- Équipe de bénévoles parfaite, c'était super de travailler un peu avec vous, même de faire la vaisselle c'était chouette!
-L'intégration des enfants dans l'organisation du festival! Pour une fois, c'est pas que les grands qui imposent des activités aux petits mais cette fois-ci les plus jeunes deviennent acteurs et force de proposition
- la peintre qui crée à partir de peintures qu'elle fait elle-même à bases de plantes, de fleurs et de fruits!
- Esprit convivial et libre du festival!
- Le tournoi de dames
- La cuisine des producteurs mais surtout celle de la femme à Patou
- L'accueil
 
Points à revoir:


- Siestes musicales: inutiles, personne n'écoutait et personne ne s'est assoupi
- Le débat sur la transition aurait dû être à l'intérieur du festival et qu'on ne mette pas de musique en même temps : le petit chapiteau du débat était un peu exilé.
 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site